Cadre de vie
- Publié le 11 janvier 2024

Les bornes Point d'Apport Volontaire (PAV) de la Métropole arrivent dans le 5e !

Bandeau : Jeter, c'est dépassé : compostez !
Crédit photo : Métropole de Lyon

Qu'est-ce que c'est ? Quand ? Comment ? Pourquoi ?

Contenu

La Métropole de Lyon, qui produit environ 70 000 tonnes de déchets alimentaires par an, dont la majorité est incinérée sans retour au sol, s’est fixée des objectifs ambitieux dans son Schéma Directeur Déchets : réduire de 25% la production des déchets et de 50% la quantité de déchets incinérés à horizon 2030.

Pour atteindre ces objectifs, la Métropole propose un dispositif global de tri des déchets alimentaires, basé sur trois solutions complémentaires : le compostage partagé, le compostage individuel et la collecte en point d’apport volontaire.

Cette dernière solution consiste à installer des bornes Point d’Apport Volontaire (PAV), accessibles à tous les usagers, dans les zones urbaines et urbaines denses.

Depuis le 1er janvier 2024, chaque citoyen européen doit disposer d’un moyen de valoriser ses déchets alimentaires ou avariés. La Ville de Lyon en a déjà implanté partout, sauf dans le 5e et le 9e arrondissement.

Sur le 5e arrondissement de Lyon,  le service de collecte des ordures ménagères par bornes d'apport volontaire sera déployé en mars 2024. Ce service permettra de réduire les déchets et de favoriser le compostage des matières organiques. Les habitants pourront déposer leurs ordures ménagères dans les bornes, sans emballage ni sac plastique, même biodégradable. Ils devront utiliser des sacs en papier ou déposer les déchets en vrac.

Environ 95 bornes seront installées, à raison d'une borne pour 450 habitants, dans les zones d'habitat collectif ou dense. Les bornes seront implantées en complémentarité des autres solutions de tri à la source, comme les silos à verre, à emballages ou à textiles.

Elles seront situées pour moitié sur des trottoirs larges, sans gêner la circulation ni la tranquillité des riverains. (Carte à venir)


Comment ça marche ?
•    Collecte des bornes deux fois par semaine au minium par Ecodéchets
•    Traitement par compostage à Ternay (entreprise RACINE) et Vénissieux (Les Alchimistes) principalement
•    Lavage tous les 15 jours en hiver et toutes les semaines en été
•    Entretien des abords par les collecteurs et les équipes de nettoiement
•    Bio-seaux et sacs kraft (quantité 100) proposés aux usagers pour faciliter le geste de tri – dotation uniquement au démarrage.

 

Que peut-on mettre dedans ?


Principes d’installations :
•    En complémentarité des autres solutions de tri à la source donc selon les typologies d’habitat -> pas de bornes dans les zones pavillonnaires (compostage individuel priorisé)
•    Regroupement à l’opportunité avec les autres mobiliers déchets (silos verre, emballages, textiles)
•    Ne pas gêner la circulation sur les trottoirs mais conserver une certaine accessibilité aux bornes : objectif 50% d’implantation sur trottoirs larges
•    Autres critères : éloignement des terrasses et fenêtres, privilégier les lieux de passage, contraintes de collecte et circulation…
•    Installation par quartier et mise en service tout de suite après installation

À partir de mars 2024 :
•    Ne pas gaspiller d’aliments
•    Ne plus jeter aucun déchet alimentaire dans les bacs gris car ils seraient incinérés et ce serait du gâchis (aucun intérêt énergétique)
•    Apporter les déchets végétaux dans un composteur car ils produiront un compost utilisé sur place
•    Utiliser les PAV :
o    pour tous les déchets alimentaires uniquement si vous n’avez accès à aucun composteur
o    si vous avez accès à un composteur, réserver les PAV  aux déchets carnés, restes de poisson et de fromage, éventuellement aux restes de plats cuisinés, pain sec et autres aliments avariés.


Poursuivre les projets de composteurs individuels ou partagés. La Métropole (Toodego) fournit les bacs et accompagne les projets.

Contacter Pierre Gaidioz : Pierre.GAIDIOZ@mairie-lyon.fr

Bloc recherche - Actualités