Culture
- Publié le 28 mai 2021

Un nouveau Matisse au Musée des Beaux-Arts de Lyon

Crédit photo : Henri Matisse, Katia à la chemise jaune, 1951. Huile sur toile, h. 81 ; l. 60 cm. Lyon, musée des Beaux-Arts © Succession H. Matisse, 2021. Image © Lyon MBA - Photo Martial Couderette.

Grâce à une opération exceptionnelle de mécénat du Club du musée Saint-Pierre, au concours de l’État et à la participation de la Ville de Lyon, le dernier tableau peint par Henri Matisse en 1951, Katia à la chemise jaune, rejoint les collections de musée des Beaux-Arts de Lyon. Cette œuvre est reconnue d’intérêt patrimonial majeur par le ministère de la Culture.

Contenu

Katia à la chemise jaune permet d’enrichir un ensemble déjà important d’œuvres de l’artiste qui concerne tout particulièrement le dessin et le livre. Après son passage à Lyon en 1941, Matisse envoie en 1943 au musée un exemplaire de son livre Thèmes et Variations qu’il accompagne d’une série de six dessins originaux réalisés pour cet ouvrage. À partir de cette date et jusqu’en 1950, il donne également neuf ouvrages illustrés dont l’album Jazz.

En 1947, René Jullian, alors directeur du musée, achète le portrait de L’Antiquaire Georges-Joseph Demotte (1918). Cet ensemble d’œuvres sera encore augmenté en 1993 par Jeune Femme en blanc, fond rouge (1946), déposée par le Centre Pompidou après la dation en 1991 de Pierre Matisse, fils de l’artiste.

Le public peut découvrir Katia à la chemise jaune dans les collections XXe/XXIe siècles, au deuxième étage du musée.

Découvrir le site du Musée des Beaux-Arts

 

Colonne de droite 1

Une acquisition exceptionnelle

Cet achat exceptionnel a été réalisé avec le concours des entreprises du Club du musée Saint-Pierre : Apicil, April, bioMérieux, Caisse d’épargne RA, CIC Lyonnaise de banque, Crédit agricole Centre-Est, Descours et Cabaud, Fermob, GL-events, Groupama, Mazars, REEL, SEB, Siparex, Sogelym Dixence accompagnées par 6ème Sens, ArchiMed, Axa, Desautel, Martin Belaysoud,Vicat, avec la participation de l’État dans le cadre du Fonds du Patrimoine et de la Ville de Lyon pour un montant de 4 800 000 euros.

Bloc recherche - Actualités