Les écologistes

Visuel détail
Vignette
Contenu
Contenu

L’année 2022 a été l’année la plus chaude jamais enregistrée en France. Les conséquences de la crise climatique s’amplifient et ne devraient pas s’arrêter. Prévue par les scientifiques depuis des dizaines d’années, elle inquiète les citoyen·nes, impacte nos vies et chamboule la nature. 

Cela montre, si c’était encore nécessaire, que nous devons continuer nos actions permettant de lutter et nous adapter à la crise climatique. 

Nous, élu·es écologistes sommes mobilisé·es chaque jour pour œuvrer pour le bien commun, pour préserver le vivant et pour accompagner le 5e dans sa transition écologique et sociale. Pour la plupart élu·es pour la première fois, nous voici en responsabilité depuis 2020 et nous en sommes fier·es. 

Depuis le début du mandat, nous œuvrons pour un 5e arrondissement plaisant, partagé, apaisé et accessible. 

  • plantation de vergers communaux 
  • La révolution des mobilités avec l’annonce du Tramway de l’Ouest Lyonnais (TEOL).
  • L’ouverture d’un centre d’accueil pour demandeurs d’asile rue de la Favorite. 
  • Le développement du rugby sur le stade de la Sarra, avant la Coupe du Monde de rugby en septembre. 
  • L’organisation du 1er Forum des Seniors avec les partenaires du territoire. 
  • Le soutien aux commerces de proximité avec l’implantation du kiosque à journaux au Point du Jour. 
  • Un hommage aux pionnières avec la création du nouveau square Katia et Maurice Krafft. 
  • Ou encore l’amélioration de la marchabilité et un meilleur partage de l’espace public avec la création d’arceaux vélos, de places PMR ou de passages piétons. 

Mobilités, végétalisation, féminisation, liens intergénérationnels, hospitalité…nous façonnons l’arrondissement pour les habitant·es d’aujourd’hui et de demain.

Les habitant·es de demain, ce sont nos enfants. C’est pour cela qu’une de nos priorités politiques est de bâtir une Ville à hauteur d’enfants.
Chaque jour, nous travaillons au bien vivre dans notre arrondissement, pour aujourd’hui et pour demain. Nous continuerons avec détermination et envie en 2023. 

Nous souhaitons à toutes et toutes une excellente année 2023, pour vous, vos familles, vos proches et pour l’ensemble des habitants de notre bel arrondissement. 

Les écologistes du 5e

Tribune publiée le 23/01/2023

 

Titre
Archives
Contenu

Cet été, les canicules et la sécheresse ont occupé les conversations et les esprits. Plus que jamais, la majorité écologiste du 5e se mobilise aux côtés des citoyens pour adopter les mesures d'atténuation et d’adaptation face au changement climatique, tout en restant attentive à la question de la justice sociale.

La poursuite de la végétalisation reste un enjeu fort pour notre territoire. Planter arbres et arbustes permet de lutter contre les îlots de chaleur urbains, de purifier l’air, de favoriser la biodiversité mais aussi d’améliorer le cadre de vie et d’encourager les déplacements à pied.

Plusieurs projets de végétalisation se sont concrétisés dans le 5e : réaménagement des squares Tricou et Père Chaillet au Point du Jour, création du square Katia et Maurice Krafft (à l’angle de la rue du Bas de Loyasse et de la rue Pierre Audry), végétalisation de l’avenue Eisenhower.

La Ville soutient par ailleurs les initiatives de végétalisation citoyenne grâce au dispositif des micro-implantations florales et des jardins de rue. 30% des propositions faites par les habitants du 5e dans le cadre du budget participatif concernent la végétalisation et l’accès aux parcs. Prochaine étape : le vote des projets réalisables du 7 novembre au 4 décembre 2022 !

Cette rentrée, ce sont la hausse des prix de l’énergie qui occupent les esprits. La ville et la Métropole ont lancé des groupes de travail sur la sobriété pour faire face à la flambée des prix de l’énergie qui touchent les collectivités locales. La ville s’engage aux côtés des bailleurs sociaux pour lutter contre la précarité énergétique des locataires y compris en accélérant les travaux de rénovation.

La rentrée, c’est aussi la rentrée scolaire avec une nouvelle restauration scolaire pour manger plus bio et plus local ! Avec deux nouveaux menus « Petit bouchon » et « Jeune pousse » c’est l’engagement d’une alimentation saine, durable et de qualité ; Bonne pour la santé des élèves et pour la préservation de la planète !

Les écologistes du 5e

Tribune publiée le 27/09/2022

 

Voilà l’été !

Le mois de juin a été riche en festivité !

Nous avons avec plaisir participé à de nombreuses fêtes d’école et remercions les directeur·ices d’école, les enseignant·es et surtout les parents pour l’organisation de ces moments conviviaux si chers à nos enfants. Le festival Vieux-Lyon en humanité a animé notre quartier Ancien pendant plus de 15 jours quand le festival entre Rhône & Saône nous a permis de reconnecter avec nos fleuves & nos traditions !

Pour celles & ceux qui seront à Lyon cet été, la Ville, la Métropole & les associations s’engagent avec les programmes d’activités culturelles & sportives riches et gratuits pour toutes et tous.

Profitez des animations à Janin tous les jours du 11 juillet au 9 août hors week-end de 16h à 20h ; Participez à l’atelier théâtre « Faut que je te raconte » au centre social de Champvert du 29 août ou 2 septembre. Participez au festival organisé par le Baston ! au parc de la visitation le 28 août.

Vos centres sociaux vous proposent de nombreuses activités, de jeux en famille et de sorties familiales et vous pouvez retrouver les programmes complets de Tout l’monde dehors & l’été ensemble dans la Métropole sur les sites Internet de la ville & Métropole.

Par ailleurs, nos bibliothèques restent ouvertes avec des horaires réduits à partir du 11 juillet et une fermeture annuelle du 9 au 13 aout 2022. Enfin, pour vous rafraichir deux piscines temporaires ont été installées au parc de Gerland et au parc de la tête d’or & le grand parc de Miribel Jonage est accessible directement en bus

La rentrée & l’automne s’annonce aussi riche en évènements :

  • Le 3 septembre, dans le parc de la mairie pour le Forum des associations, durant lequel vous pourrez vous inscrire aux activités culturelles et sportives et même renouveler votre carte TCL !
  • Le weekend du 24 et 25 septembre, pour une édition de La voie est libre à Saint Georges, qui coïncidera avec le vide-grenier des Dragons
  • Le 1er octobre dans le parc de la mairie pour le village & la ferme du Point du Jour autour de l’alimentation durable & locale !

Nous vous souhaitons un bel été, à Lyon ou ailleurs.

Tribune publiée le 08/07/2022

 

Tramway Express de l’Ouest Lyonnais : le projet est lancé !

Le 16 mai 2022, le Président du SYTRAL Mobilités Bruno Bernard, en présence de la Maire du 5e Nadine Georgel, a annoncé le lancement d’études en vue de la création du Tramway Express de l’Ouest Lyonnais, la ligne E. Les élu·es écologistes du 5e se félicitent de l’avancée de ce projet qui va durablement & efficacement améliorer la desserte de notre territoire.

Quelques précisions sur le projet.

La ligne E sera enterrée sous le 5e, en surface sur le reste du trajet. Le choix de cette technologie tramway a été fait en rapport avec la densité de population de notre territoire, et c’est cette même technologie qui permettra d’envisager à moindre coût sa prolongation au-delà de Tassin vers Craponne.

La ligne E permettra des temps de trajet optimisés en reliant Tassin à Jean Macé en moins de 20 minutes, le Point du jour à Perrache en moins de 10 minutes et le Point du Jour à Part-Dieu, avec une correspondance, en moins de 25 min. Sa fréquence sera comparable à celle d’un Métro.

La ligne E sera réalisée plus rapidement que l’ancien projet de Métro ; les grandes étapes seront les suivantes : concertation en 2023, enquête publique en 2025 travaux entre 2027 et 2031.

La ligne E sera deux fois moins chère que l’ancien projet de Métro soit 700 à 750 millions d’euros contre 1,5 à 2 milliards.

Sur le court terme, les choses avancent aussi !

Une importante restructuration des lignes existantes desservant l’arrondissement est opérée depuis début 2022 suite aux demandes formulées par la Mairie en concertation avec le CAMUT – Comité d'Arrondissement des Mobilités et Usager·ères des Transports : Ainsi, les lignes funiculaires F1 et F2, ainsi que de bus C21, C20, bus 65, 45 & 55 ont été renforcées.

Depuis le 2 mai les trottoirs sont débarrassés des trottinettes en libre-service. Les utilisateurs doivent désormais ranger les trottinettes dans les arceaux vélo qui maillent notre arrondissement.

Sur le quartier du Point du Jour à la Plaine, la métropole a lancé une étude sur les mobilités : venez participez aux 3 ateliers sur mai et juin 2022 dans votre arrondissement. Informations disponibles ici : https://jeparticipe.grandlyon.com/consultation/la-plaine-chantegrillet/presentation/je-minforme

Marielle Perrin & Sophia Popoff, co-présidentes du groupes Les écologistes du 5e

Tribune publiée le 20/05/2022

 

Le dérèglement climatique et la pollution de l’air imposent une transformation profonde et urgente de notre mobilité. Il n’est pas acceptable que toutes les écoles lyonnaises dépassent les seuils recommandés par l’OMS sur les polluants majeurs de l’air que sont les particules fines et le dioxyde d’azote.

Face à l’urgence sociale, contre l’explosion des prix des carburants, nous devons garantir à chacun·e et particulièrement aux plus précaires l’accès à une mobilité durable.

C’est la raison pour laquelle la Métropole investit massivement pour le développement des mobilités actives (marche à pied, vélo) à hauteur de €320 millions & pour les transports en commun, en doublant les investissements du SYTRAL pour un montant de €2,55 milliards.

La consultation Métro organisée par le SYTRAL cet hiver, à laquelle vos élu·es écologistes ont participé activement a confirmé l’existence de besoins de mobilités sur plusieurs territoires.

Concernant le 5e, la consultation est claire : sa desserte doit être améliorée pour faciliter sa connexion aux centralités de Lyon. La réalisation d’un tramway express, souterrain entre la Saône et la fin du plateau du 5e, est la solution la plus efficace et adaptée à la densité du 5e arrondissement et de Tassin :

  • Le temps de parcours entre Tassin et la Presqu’île serait similaire à celui du projet de métro E (15 min’ contre 10 min’)
  • Ce projet serait réalisable plus rapidement.
  • Ce projet coûterait entre 500 millions et 1,3 milliard d’euros de moins.

Le développement de ce projet de tramway express nous permet d’être solidaire avec les autres territoires de la métropole ayant aussi besoin de nouvelles lignes de transports à vers La Duchère et Ecully, vers Caluire et Rillieux, vers Meyzieu, ou encore à l’Est.

Nous remercions les citoyen·ne s du 5e qui se sont fortement mobilisés pour cette consultation métro, moment fort de démocratie participative.

Les élections présidentielle & législatives à venir, le lancement du budget participatif sont autant d’occasion pour vous, citoyennes & citoyens du 5e, de vous exprimer & de vous engager !

Les élu·es écologistes du 5e

Tribune publiée le 04/04/2022

 

En ce début d’année 2022, nous nous sommes réjouis de l’installation du Conseil d’arrondissement des enfants du 5e (CAE). Le 19 janvier dernier, les 16 élèves élus pour un an ont revêtu leur écharpe tricolore. Ils ont pu s’exprimer sur leurs projets pour faire du 5e un arrondissement à hauteur d’enfant. Rencontres sportives, potagers dans les écoles, skatepark et tri des déchets figurent parmi les premières propositions. Pendant toute l’année 2022, ces représentants porteront la voix des plus jeunes et participeront à construire les projets qui les concernent. Un bel apprentissage de la vie citoyenne et de la démocratie.

La nouvelle année voit également la concrétisation d’un projet phare pour la revitalisation de la démocratie locale : le budget participatif. Adopté en conseil municipal le 27 janvier dernier, et d’un montant total de 25 millions d’euros, il a pour ambition de faire des Lyonnaises et des Lyonnais les acteurs de leur quotidien. Pour le 5e arrondissement, le budget mobilisable est d’environ 1 million d’euros. Dès le 14 mars, et jusqu’au 17 juin, les projets d’investissement pourront être déposés. Vos élu.e.s écologistes auront à cœur de sensibiliser et mobiliser les habitants et instances de participation citoyennes existantes (conseils de quartier, MJC, conseil citoyen…) pour qu’ils se saisissent de ce nouveau levier à leur disposition pour agir au sein de leur arrondissement.

Autre motif de satisfaction pour notre groupe : la ville de Lyon a déposé fin janvier sa candidature au programme européen des 100 villes neutres pour le climat en 2030. La démarche « Lyon 2030 » vise à agir collectivement pour réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) du territoire. La candidature de la ville est construite autour de quatre grands axes : une transition dans la justice sociale, des investissements et achats publics exemplaires, les mobilités durables (ville marchable, projet rive droite, piétonisations, ville 30, développer le fret ferroviaire et les voies d’eau, travailler la logistique du dernier kilomètre…) et enfin la production et la consommation responsable. La commission européenne rendra sa décision fin mars.

Tribune publiée le 08/02/2022

 

Le conseil d’arrondissement du 6 décembre a mis en valeur l’école Joliot Curie en votant la végétalisation des cours et une rénovation thermique, école ayant souffert d’un sous–investissement au cours des mandats précédents. Le conseil d’arrondissement a aussi marqué une nouvelle étape dans les efforts de contrôle des locations de meublés, qui vise à rééquilibrer l’offre locative en faveur des habitants et habitantes, un sujet majeur pour notre arrondissement notamment dans le Vieux-Lyon.

Le mois de novembre a marqué les 500 premiers jours de cette nouvelle mandature.

500 jours au service de notre démocratie locale : les associations, conseils de quartiers et citoyens sont aujourd’hui associés de près au travail politique sur les mobilités au travers du Comité d’Arrondissement des Mobilités et Usager·es des Transports (CAMUT) et à nos efforts en faveur l’égalité femmes-hommes via le groupe de travail sur la place des femmes dans notre espace public & le Matrimoine 5e.

500 jours au service de la sécurité de toutes et tous : d’importants aménagements de voirie ont été réalisés montée de Choulans, l’abord des écoles Gerson et Buisson ont été sécurisés et une zone de rencontre rue Benoit Mary a été créée.

500 jours en faveur de plus de solidarité : les étudiant·es de la résidence Allix, durement touché·e s par la crise, ont ainsi bénéficié de livraisons de fruits et légumes bio, d’une prise en charge psychologique, et d’un soutien dans la recherche d’un job d’été.

500 jours en faveur de la biodiversité : la création d’un verger rue Commandant Charcot qui permettra la sensibilisation à la nature, quand des actions de ramassage de mégots le long de la Saône ont sensibilisé au zéro déchet.

500 jours mobilisés pour améliorer les mobilités : vos élu·es ont défendu activement la création d’une ligne de transport structurante pour desservir notre territoire lors de la consultation Métro, et ont obtenu dès 2022 le renforcement des dessertes bus et funiculaire.

Au lendemain de ces 500 jours, vos élu·es écologistes restent mobilisé·es et à votre écoute, et vous souhaitent des belles fêtes de fin d’année.

Tribune publiée le 17/12/2021


Lors du conseil d’arrondissement du 21 octobre 2021, Bertrand ARTIGNY a rappelé les enjeux d’accessibilité des établissements recevant du public (ERP) de la ville de Lyon. A date, seulement 15 % de ces ERP sont accessibles ou conformes à la règlementation. Ce taux tombe à 9% pour l’arrondissement. Dès 2005, la loi prévoyait 100% d’accessibilité des ERP en 2015, échéance repoussée en 2024. Or, en raison du retard accumulé, il ne sera pas possible de respecter cet engagement, 19 ans après l’adoption de cette loi !

L’équipe municipale entend rattraper une partie du retard accumulé pour atteindre 46 % en 2026. Pour le 5e, Bertrand ARTIGNY travaille à la mise en place d’une commission ad hoc rassemblant des élu·es et des associations pour identifier les besoins et faire des propositions concrètes.

L’accessibilité ne saurait se résumer à l’accès à des bâtiments. La commission municipale d’accessibilité actuelle s’engage aussi pour rendre nos communications institutionnelles accessibles. En matière de culture et de sport, les équipes travaillent à ce que les personnes en situation de handicap ne soient pas seulement spectatrices, mais actrices et puissent vivre pleinement leur passion.

Lors de ce conseil, Marielle PERRIN est revenue sur un an d’actions en faveur de la transition écologique et solidaire, avec le nouveau rapport annuel Lyon en transitions. Ce rapport nous permettra chaque année de mesurer l’ambition des politiques de la ville à l’aune des objectifs de développement durable des Nations Unies. Cette année, dans le 5e, ont été saluées les actions des services pour réduire les consommations d’énergie et favoriser les mobilités actives, mais aussi celles de vos élu·es pour réduire les déchets, promouvoir les droits femmes ou redynamiser la démocratie locale.

Qui dit transition écologique, dit mobilité ! Depuis septembre, les élu·es écologistes du 5e sont engagé·s dans la consultation Métro organisée le Sytral. En faveur à long terme du projet de Métro E, vos élu·es ont participé à toutes les réunions organisées sur ce projet de ligne. La consultation continue jusqu’en décembre, avec une réunion de débat le 10 novembre, alors mobilisons-nous !

Tribune publiée le 04/11/2021

 

Septembre rime avec rentrée scolaire ! Les groupes scolaires Diderot et les Gémeaux, groupes scolaires situés dans des quartiers fragiles et dont les bâtiments sont plus que vétustes, vont bénéficier de programmes de rénovation très ambitieux. Il s’agit non seulement d’améliorer le confort des enfants et du personnel mais aussi d’un engagement de réduction effectif des consommations d’énergie entre 40 et 55% suivant les bâtiments avec un suivi pendant 7 ans. La ville des enfants commence par le chemin de l’école et nous nous réjouissons donc des travaux en cours devant le groupe scolaire Buisson pour apaiser son abord.

Septembre rime aussi avec mobilité ! Nous le savons, se déplacer sur notre arrondissement n’est pas toujours aisé. Les élu·es écologistes sont mobilisé·es pour apaiser la circulation et développer des alternatives à l’usage de la voiture individuelle. Ainsi, nous créons un Comité d’Arrondissement des Mobilités et Usager·ères des Transports pour travailler ensemble au renforcement des fréquences et du réseau de transports en commun, à la mise en place de cheminements piétons, et au développement de pistes cyclables. Par ailleurs, le SYTRAL a lancé une grande consultation publique sur le développement du Métro, et nous invitons tous les habitantes et habitants du 5e à y participer.

Septembre rime enfin avec vie associative et citoyenne ! Le 5e arrondissement est riche de ses initiatives. Les élu·es écologistes se félicitent de pouvoir accompagner nos associations dans la mise en œuvre de projets. Nous pensons à nos centres sociaux et MJC dont le partenariat a été renouvelé, mais aussi d’autres associations comme la fondation AJD Maurice Goujon. Cette dernière organisera un chantier de rénovation au gymnase Eisenhower durant les vacances d’automne. Par ailleurs, nous encourageons les citoyens à rejoindre nos conseils de quartiers pour transformer ensemble notre quotidien, notamment via la mise en œuvre du budget participatif.

Marielle Perrin et Sophia Popoff

Co-présidentes du groupe Les écologistes du 5e

Tribune publiée le 04/10/2021



Depuis un an, vos élu·es écologistes sont sur le terrain, aux côtés des acteurs économiques et associatifs. Présent·es sur les marchés et aux conseils d’école, nous sommes à votre écoute.

Cette année a fragilisé nos liens sociaux. Conscient·es de leur importance, nous sommes engagé·es en faveur des plus vulnérables. Nous avons ainsi mis en place une livraison hebdomadaire de fruits et légumes bios au profit des étudiant·es de la résidence Allix et un dépôt de dons en mairie. Pour promouvoir l’égalité et proposer une activité culturelle lors du confinement, nous avons réalisé une exposition sur le Matrimoine du 5e.

Cette année a fragilisé nos acteurs économiques. Pour les soutenir, nous avons organisé en décembre une campagne en faveur des commerçant·s et artisan·es du Vieux-Lyon ainsi qu’un job dating dans le domaine du service à la personne et de la restauration.

Pour la qualité de vie de nos enfants, nous avons acté un plan d’investissement de 14 millions d’euros pour créer une crèche et rénover les écoles Diderot, Camus, Joliot-Curie, Champvert, les Gémeaux, Truffaut et Fulchiron. De plus, nous avons sécurisé les abords de l’école Gerson et végétalisé ceux de l’école Fulchiron.

Rééquilibrer nos espaces publics en faveur du vivant est clé. Ainsi, nous avons planté à l’automne un verger urbain. Nous travaillons pour sécuriser la marchabilité et cyclabilité de nos quartiers, par exemple en créant une zone de rencontre rue Benoist Mary ou en réaménageant l’avenue Eisenhower. Nous sommes engagé·es pour améliorer la propreté de nos quartiers et avons ainsi mené une concertation sur la collecte Montée de Epies et accompagnons une trentaine de projets de composteurs collectifs.

Sophia Popoff & Marielle Perrin, co-présidentes du groupe « Les écologistes du 5 »

Tribune publiée le 21/07/2021

A lire aussi

Previous Next