Pour Lyon

Visuel détail
Vignette
Accroche détaillée

Tous nos meilleurs vœux pour 2023

Contenu
Contenu

Notre groupe souhaite aux habitants du 5e arrondissement une belle et heureuse année, synonyme d’accomplissement, d’épanouissement et de bonne santé mais aussi de bonheur. La nouvelle année doit signer la fin des politiques opposant les Lyonnais entre eux. Dans une société fragmentée, il est essentiel de recréer du lien, de fédérer les acteurs et de s’afférer à l’intérêt des Lyonnais. Les opérations de communication ne cachent plus l’inertie de la majorité. Qu’il s’agisse de mobilité, de sécurité, de logement, d’emploi ou de pouvoir d’achat, nous régressons chaque jour un peu plus. Nous sommes attachés aux équilibres et défendons avec force la justice sociale chère à notre groupe. En ce sens, l’augmentation de 9% des impôts annoncée par le Maire de Lyon est un très mauvais signal. Il reflète la mauvaise gestion de cette ville et doit tous nous interpeller. Nous continuerons à le dénoncer comme depuis le début de ce mandat et comptons sur vous pour inverser cette trajectoire regrettable pour notre ville.

Yann CUCHERAT, Myriam BENCHARAA, Jean-Dominique DURAND et les élus du groupe « Pour Lyon ».

pour-lyon.fr

pourlyon69@gmail.com 

Tribune publiée le 26/01/2023

Titre
Archives
Contenu

Végétalisation du Vieux Lyon : la majorité NUPES se déciderait-elle enfin à faire une vraie politique nature en ville ?

Sous l’impulsion du collectif VGVL, six espaces sont envisagés comme démonstrateurs de ce projet de végétalisation du Vieux Lyon : les quais de la rive droite de la Saône, la rue Vernay, les places Saint-Jean et Valencio, ainsi que les montées des Epies, des Chazeaux et Garillan. Ce projet associe des élus, des citoyens, de nombreuses associations, des services de la Ville, l’Etat et des experts. Il bénéficie d’une perspective claire, déclinée sur les dix prochaines années. Bref, il est structuré, assumé et étudié, en un mot prometteur, à condition que le patrimoine du Vieux Lyon, véritable trésor inscrit au patrimoine mondial, soit respecté. Une première donc de la part des exécutifs lyonnais depuis 2020. Serait-ce aussi le début d’une véritable politique « nature en ville » à Lyon ? Nous demandons à voir. Pour l’heure, la reconquête foncière du végétal sur le minéral se limite aux effets d’annonce et reste marginale. Un comble pour une majorité emmenée par des écologistes !

Yann CUCHERAT, Myriam BENCHARAA, Jean-Dominique DURAND et les élus du groupe « Pour Lyon ».

Tribune publiée le 19/12/2022

 

Mobilités de l’Ouest Lyonnais : 3 années perdues !

La nécessité de désengorger l’Ouest lyonnais n’est plus à démontrer. Après le désaveu du téléphérique, la majorité veut faire bonne figure par un tramway express (TEOL) ni fait, ni à faire avec ses multiples incohérences !

Le coût d’abord : il économiserait 1 milliard d’euros sur le métro mais nécessite tout de même 3 km de tunnelier, des stations souterraines et un pont … Précisément les ouvrages les plus onéreux ! Un tracé non pertinent ensuite, notamment en centre-ville : le TEOL empruntera des lignes de tram existantes (T1, T2) et déjà saturées par les voitures, les bus, les trottinettes et les vélos. Il créera donc des embolies dans le centre de Lyon, aux Battières et par ricochet dans tout l’arrondissement. Une inefficacité assurée enfin : la croissance démographique lyonnaise a dix ans d’avance sur les prévisions et la crise écologique nous impose de repenser la place de la voiture en ville. Ce TEOL ne supportera pas sur le long terme la très forte fréquentation résultante !

Arrivés à mi-mandat, nous dénonçons l’inaction des Verts qui se gargarisent exclusivement de grands coups de com, lesquels échouent à cacher un manque cruel de vision.

Yann CUCHERAT, Myriam BENCHARAA, Jean-Dominique DURAND et les élus du groupe Pour Lyon

Tribune publiée le 07/11/2022

 

Depuis 2020, la majorité n’est pas au service de Lyon, elle sacrifie cette ville, ses habitants et son avenir en restant dans son couloir idéologique, quitte à augmenter les impôts locaux.

Si l’urgence et la gravité de la situation en matière énergétique nous imposent de trouver collectivement des solutions, la piste d’une augmentation des impôts évoquée par le Maire nous inquiète.

Choisir n’a jamais été la ligne conductrice de son action publique ; entre endettement de masse et recrutements de personnel sans modération ; le contribuable ne peut, une fois de plus, être pris en otage.

Nous regrettons cette situation. Depuis le début du mandat, et en dépit de nos alertes sur les crises susceptibles auxquelles nous pourrions faire face, la majorité n’a eu de cesse d’ouvrir les vannes de l’argent public en répétant sans trembler que l’endettement de la ville était un investissement pour les Lyonnais. Il n’est pas concevable que leur portefeuille puisse palier une fois de plus à une situation dont ils ne sont nullement responsables.

Yann Cucherat, Myriam Bencharaa, Jean-Dominique Durand et les élus du groupe « Pour Lyon ».

Tribune publiée le 22/09/2022

 

Traduire la volonté en action

La fin des élections législatives est l’occasion d’adresser nos félicitations républicaines aux députés élus ou réélus. Leur responsabilité est immense et nous leur souhaitons pleine réussite dans leur action au service des Français.

Elle constitue aussi le moment de remercier les présidents, les assesseurs, les bénévoles et les services de la ville pour avoir assuré de façon exemplaire le bon déroulement de notre démocratie.

Cette page d’histoire nationale tournée, il est temps désormais pour la nouvelle majorité de se concentrer sur les attentes des Lyonnaises et des Lyonnais.

Après deux ans de mandat, la majorité doit s’employer à traduire ses déclarations en actions concrètes :

  • dans les mobilités en développant des transports en commun capables de supporter un report d’usage lié à l’abandon nécessaire de la voiture ;
  • dans la sécurité, en relançant l’entretien et l’extension du parc de vidéo-protection et en augmentant les effectifs de sa police municipale ;
  • dans l’économie, en cessant d’empoisonner l’attractivité du territoire et les opportunités d’emplois, sans lesquelles la préservation du pouvoir d’achat est impossible.

L’exécutif se complait encore trop dans la critique du bilan des anciens exécutifs et la sur-communication. Il est désormais temps d’agir.

Yann Cucherat

et les élus du groupe « Pour Lyon ».

Tribune publiée le 04/07/2022

 

Gouverner nécessite écoute, cohérence, constance et responsabilité

A travers les mobilités, les exécutifs municipaux et métropolitains affichent leur politique du « Vert à moitié vide ». Nous avons déjà perdu deux années – un tiers du mandat ! - à brandir des chimères comme le téléphérique quand des projets solides, à l’image du métro E, répondaient déjà aux enjeux de désengorgement et de dépollution de l’Ouest Lyonnais. Selon l’humeur, la ligne E était tantôt soutenue, tantôt délaissée, par la majorité municipale. Désormais, il est clair que tous les projets de métro sont abandonnés au profit du dernier coup de communication en date : un tramway express dans le 5e arrondissement. Sera-t-il enterré, ne le sera-t-il pas… ?

Nous défendrons tous projets de mobilité adaptés à la topographie de notre arrondissement. Mais nous sommes fatigués de ces rebondissements illustrant des politiques hasardeuses et impréparées. La stratégie de transport que vous attendez nécessite constance et responsabilité. Il faut en finir avec ces lignes changeantes. L’exécutif EELV perd un temps précieux sur ce dossier capital. Quand offriront-ils aux Lyonnais une véritable réponse aux enjeux de déplacement ?

Nous vous donnons rendez-vous en 2026. Ensemble, nous pouvons inverser la tendance et sortir notre arrondissement et notre ville de l’immobilisme.

Yann Cucherat et les élus du groupe Pour Lyon.

Tribune publiée le 25/03/2022

 

Le rejet unanime du téléphérique est une opportunité à saisir pour le métro E !

Le téléphérique avait déjà été rejeté par le SYTRAL en 2017-2018. En dépit de cet avertissement, les verts au pouvoir ontpoussé un monstre de pollution visuelle et sonore, incapable de répondre aux enjeux de mobilités de l’Ouest Lyonnais. Cet entêtement nous a déjà fait perdre deux précieuses années.

Le projet du métro E s’appuie sur une réflexion profonde, des études préalables et une concertation. Celles-ci sont explicites : il est la solution la plus pertinente pour contribuer à dépolluer notre agglomération et à désengorger sa partie ouest. Une ligne Alaï – Bellecour, avec une option jusqu’à Part-Dieu Est, placerait le plateau du 5ème arrondissement à moins de 10 minutes du centre-ville, contre plus de 40 aujourd’hui en heure de pointe !

Reprenons, sans attendre, le projet du métro E. Outre l‘efficacité apportée, il constituerait l’une des pierres angulaires d’un réseau reposant sur un équilibre entre tous les modes de transport. En somme, il illustrerait la conception des services publics que défend Pour Lyon : une offre focalisée sur les besoins de toutes et tous.

Rejoignez-nous dans le Collectif « Un Métro E pour 2030 » via https://lyon-metro-e.fr/rejoignez-le-collectif/

Yann CUHERAT, Myriam BENCHARAA, Jean-Dominique DURAND et les élus du Groupe Pour Lyon : Une opposition centriste équilibrée au service de TOUS les Lyonnais

Tribune publiée le 23/02/2022

 

Finissons-en avec ce projet de téléphérique qui a réussi à faire l’unanimité contre vous.

Classons cette chimère de métro hybride, sorte de tramway à moitié enterré, qui ne répondrait ni aux enjeux écologiques, ni aux problèmes de mobilité.

Le Métro E est la meilleure solution pour lutter contre les embouteillages et la pollution. Il n’aurait jamais dû être remis en question.

Au lieu de construire un réseau de transport en commun dense et efficace, seul moyen pour lutter contre la saturation de notre ville, la majorité en place préfère prendre toujours plus de mesures coercitives à l’encontre des automobilistes. Nous défendons l’idée d’un juste équilibre des différents moyens de mobilité qui prenne en compte les usages de TOUS les habitants.

Rejoignez le Collectif « Un Métro E pour 2030 » sur https://lyon-metro-e.fr/rejoignez-le-collectif/

Rassemblons au lieu de toujours fragmenter !!

Yann CUCHERAT, Myriam BENCHARAA, Jean-Dominique DURAND et les élus du Groupe « Pour Lyon »

Tribune publiée le 31/01/2022

 

Le Métro E est la meilleure solution pour lutter contre les embouteillages et la pollution mais la majorité actuelle remet en question ce projet déjà engagé. Pourquoi relancer une nouvelle concertation quand la précédente a été plébiscitée par les habitants… ? Le téléphérique proposé ne pourra pas absorber les flux de déplacements, ni même fonctionner par vent important, et viendra polluer visuellement notre belle colline. Il ne répondra pas aux enjeux de mobilité de l’Ouest Lyonnais, ni aux problèmes de circulation qui se détériorent chaque jour un peu plus.

Nous invitons les citoyens à soutenir le projet du Métro E en rejoignant le Collectif « Un Métro E pour 2030 » sur https://lyon-metro-e.fr/rejoignez-le-collectif/ mais aussi en participant à la concertation du Sytral.

Au lieu de construire un réseau de transport en commun dense et efficace, seul moyen pour lutter contre la saturation de notre ville, la majorité en place préfère prendre toujours plus de mesures coercitives à l’encontre des automobilistes. Nous défendons l’idée d’un juste équilibre des différents moyens de mobilité qui prenne en compte les usages de TOUS les habitants.

Yann CUCHERAT, Myriam BENCHARAA, Jean-Dominique DURAND et les élus du Groupe « Pour Lyon »


Tribune publiée le 22/09/2021

 

Que devient la vraie politique de transition écologique que l'ancienne équipe municipale avait mise en place avec de grands projets tels que le Métro E ? Celui-ci est le seul vrai moyen de lutter contre les embouteillages et la pollution. A sa place, les Verts proposent un téléphérique illusoire qui ne pourra pas absorber les flux de déplacements, ni même fonctionner par vent important, et qui viendra polluer visuellement notre belle colline. Nous invitons les citoyens à rejoindre le Collectif Un Métro E pour 2030 sur https://lyon-metro-e.fr/rejoignez-le-collectif/

L'idéologie écologiste qui gouverne notre Ville paraît incapable de répondre aux vraies préoccupations de nos concitoyens : des moyens de transport efficaces et la sécurité quotidienne.

Yann Cucherat

http://pour-lyon.fr/

https://lyon-metro-e.fr/

Tribune publiée le 21/07/2021