Culture
- Publié le 25 juin 2021

Valérian Guillaume - Cie Désirades lauréat du Prix Célest’1 2021

Crédit photo : Sophie Cuffia

A l’issue des présentations qui ont eu lieu les 18 et 19 juin 2021 dans la Célestine, Valérian Guillaume - Compagnie Désirades, a été désigné lauréat du Prix Célest’1 2021 pour le projet "Richard dans les étoiles".

Contenu

Imaginé par les Célestins afin de repérer des artistes dramatiques et les faire découvrir au public, le Prix Célest’1 est ouvert aux compagnies théâtrales de la région Auvergne–Rhône–Alpes. Cette année, au vu du contexte sanitaire, une seule catégorie a été ouverte : les Maquettes – préfiguration d’un spectacle en cours de réalisation, dans des conditions de répétitions améliorées.

C’est à cette occasion que Valérian Guillaume - Compagnie Désirades a présenté la création en cours de Richard dans les étoiles.
Suite à l'obtention du Prix Célest’1, il sera accompagné en production par les Célestins – Théâtre de Lyon pour la création du spectacle.

Nous avons posé quelques questions à l'auteur, acteur, metteur en scène et directeur artistique de la compagnie Désirades.

 

Valérian Guillaume, comment vous définissez-vous en 3 mots ?

Dans les étoiles.

Qu’est-ce qui vous a amené à devenir auteur et metteur en scène ?

Ecrire : pour la musique d’une page qui se tourne.
Mettre en scène : pour le silence quand ça commence.

En quoi consiste votre journée-type ?

Je consacre mon existence à ne surtout pas avoir de journée-type.
Alors, je découpe mon cerveau en plusieurs dimensions parallèles : l’écriture d’un roman, d’une bande-dessinée, de trois pièces de théâtre, d’une thèse de recherche-création au Conservatoire national supérieur d’art dramatique. Et bien sûr la préparation des répétitions, les répétitions elles-mêmes et - le meilleur pour la fin - les représentations du spectacle !

Pouvez-vous nous présenter rapidement la compagnie Désirades ?

C’est une compagnie que j’ai créée en 2014 avec des camarades comédiens et comédiennes que j’ai rencontrés au cours de mes études. Aujourd'hui, la compagnie implantée en Haute-Savoie est un espace d’invention et de création de spectacles que j’écris et que je mets en scène. Nous créons des spectacles qui ont pour principaux points communs de recourir à la création numérique et de se confronter à des phénomènes contemporains pour les transformer en partition poétique.

Vous venez de remporter le Prix Célest'1 - 3e édition pour la section Maquettes avec le projet Richard dans les étoiles. Pouvez-vous nous en dire plus sur ce spectacle en création ?

Richard dans les étoiles sera un conte social à partir de 9 ans qui racontera l’histoire d’une baraque à frites qui rencontre un très vif succès jusqu’au jour où le rideau se baissera. C’est une pièce qui a pour point de départ la question de valeur sociale du travail et qui aborde le problème des épuisements professionnels dans nos sociétés.

Quel est votre meilleur souvenir de Lyon ?

Parmi les souvenirs que je peux raconter publiquement, je dirais, avant tout celui de la découverte, adolescent, des skate-parks de Lyon et particulièrement celui du Gerland : pour ses modules, l’ambiance et le niveau ! Aujourd'hui, plus sagement, rester un moment place de l’hôtel de ville à regarder les nombreux riders de ce spot mythique.

Quel est votre livre de chevet en ce moment ?

L’Homme sans talent de Yoshiharu Tsuge traduit en français par Kaoru Sekizumi et Frédéric Boilet, éditions Atrabile. Un trésor de "watakushi manga" (récit du moi) dans lequel le personnage-narrateur se consacre à la vente de cailloux ordinaires ramassés dans la rivière et dont personne ne veut.

 

Le spectacle Richard dans les étoiles verra le jour en 2022-2023.

 

En savoir plus sur le site de la compagnie Désirades

En savoir plus sur le site des Célestins -Théâtre de Lyon


 

 

Colonne de droite 1

Jury du Prix Célest’1 2021

Anne Bruschweiler, directrice du Théâtre Forum Meyrin – Suisse
Sonia Kéchichian, directrice du Théâtre d’Angoulême, scène nationale
Marie Raymond, ancienne responsable théâtre de l’Institut français – Paris
Nicolas Blanc, directeur de L’empreinte, scène nationale de Brive et de Tulle en Corrèze
Édouard Chapot, directeur du Théâtre 14 – Paris
Charles Petit, co-directeur du Théâtre du Train Bleu – Avignon
Claudia Stavisky, directrice des Célestins – Théâtre de Lyon
Pierre-Yves Lenoir, directeur des Célestins – Théâtre de Lyon

Bloc recherche - Actualités