Santé
- Publié le 13 août 2021

Le point sur les mesures en cours à Lyon : nouvelles mesures de freinage dès le 16 août

Crédit photo : Muriel Chaulet - Ville de Lyon - Centre de Vaccination du Palais des Sports de Gerland

À l’issue du Conseil de défense sanitaire qui s’est tenu le 11 août 2021, le Gouvernement a annoncé que le passe sanitaire sera étendu aux grands centres commerciaux des territoires où le virus circule activement.

Conformément à cette annonce et au regard de l'évolution de la situation épidémique – taux d’incidence proche de 310/100 000 habitants dans le Rhône et la métropole de Lyon – le préfet a pris un arrêté préfectoral instituant deux mesures applicables dès lundi 16 août 2021.


Le point sur toutes les mesures en cours à Lyon mis à jour le 13 août.

Contenu

Dès le 16 août : obligation du port du masque

Afin de maintenir un haut niveau de vigilance, le port du masque reste obligatoire dans le département du Rhône et la métropole de Lyon pour les personnes âgées de 11 ans et plus dans les lieux et situations suivants:

  • À l’intérieur de tous les établissements recevant du public, avec ou sans passe sanitaire, sauf rares exceptions précisées dans le décret n° 2021-699 du 1er juin 2021 modifié.
  • À l’extérieur des lieux qui ne permettent pas d’observer une distanciation physique :
    • dans un rayon de 50 mètres aux abords des écoles, aux horaires d’arrivée et de départ des élèves, des gares ferroviaires et routières, des espaces extérieurs des centres commerciaux, des lieux de culte au moment des offices et des cérémonies ;
    • dans tout rassemblement, manifestation, réunion ou activité organisés sur la voie publique ;
    • dans les lieux de festivals et de spectacles ;
    • dans les marchés, brocantes et ventes au déballage ;
    • dans les files d’attente.

Passe sanitaire dans les centres commerciaux
La présentation d’un passe sanitaire est rendue obligatoire pour les personnes majeures souhaitant accéder aux grands magasins et centres commerciaux listés ci-après :

  • Lyon 2 : Confluence
  • Lyon 3 : Part Dieu (l’accès métro sera fermé)
     
  • Caluire : Auchan
  • Écully : Grand Ouest
  • Givors : 2 Vallées
  • Saint-Genis-Laval : St Genis 2
  • Saint-Priest : Porte des Alpes
  • Vaulx-en-Velin : 7 chemins et Carré de Soie
  • Vénissieux : Carrefour et Ikéa
  • Villefranche-sur-Saône : Géant Casino

Passe sanitaire
5 août : validation de l'extension du passe sanitaire par le Conseil constitutionnel
28 juillet : déclarations du porte parole du Gouvernement 

L'extension du passe sanitaire sera effective le 9 août après la validation du Conseil constitutionnel.

Aujourd'hui, le passe sanitaire s'applique :

Lieux d'activité et de loisirs

  • salles d’auditions, de conférences, de projection, de réunions ;
  • salles de concert et de spectacle ;
  • cinémas ;
  • musées et salles d’exposition temporaire ;
  • festivals ;
  • événements sportifs (manifestations sportives amateurs en plein air) ;
  • établissements sportifs clos et couverts ;
  • établissements de plein air ;
  • conservatoires, lorsqu’ils accueillent des spectateurs, et autres lieux d’enseignement artistique à l’exception des pratiquants professionnels et personnes engagées dans des formations professionnalisantes ;
  • salles de jeux, escape-games, casinos ;
  • parcs zoologiques, parcs d’attractions et cirques ;
  • chapiteaux, tentes et structures ;
  • foires et salons ;
  • séminaires professionnels de plus de 50 personnes, lorsqu’ils ont lieu dans un site extérieur à l’entreprise ;
  • bibliothèques (sauf celles universitaires et spécialisées type Bibliothèque nationale de France) ;
  • manifestations culturelles organisées dans les établissements d’enseignement supérieur ;
  • fêtes foraines comptant plus de 30 stands ou attractions ;
  • navires et bateaux de croisière avec restauration ou hébergement ;
  •  tout événement culturel, sportif, ludique ou festif, organisé dans l’espace public ou dans un lieu ouvert au public susceptible de donner lieu à un contrôle de l’accès des personnes ;

Lieux de convivialité

  • discothèques, clubs et bars dansants ;
  • bars, cafés et restaurants, à l’exception des cantines, restaurants d’entreprise, ventes à emporter et relais routiers, ainsi que lors des services en chambres et des petits-déjeuners dans les hôtels ;

Lieux de santé

  • hôpitaux pour les personnes se rendant à des soins programmés, sauf décision contraire du chef de service ou de l’autorité compétente quand l’application du pass peut nuire à l’accès aux soins ;
  • établissements de santé pour les personnes rendant visite à des personnes malades et établissements médico-sociaux pour les personnes rendant visite aux adultes résidents, sauf urgences et accès pour un dépistage de la Covid-19 ;

Transports publics

  • transports de longue distance, à savoir les trains à réservation (par exemple, TGV), les vols nationaux ou encore les cars interrégionaux.

Grands centres commerciaux supérieurs à 20 000 m2, selon une liste définie par le
préfet de département, là où la circulation du virus est très active, et en veillant à garantir l’accès
aux transports parfois compris dans les centres, ou l’accès aux biens de première nécessité par
l’existence de solutions alternatives au sein du bassin de vie.

Rappel :

12 juillet : allocution du président de la République
13 juillet : précisions du ministre de la Santé
18 juillet : précisions du ministre de l'Economie

Constatant que le variant Delta est trois fois plus contagieux que la souche première du COVID-19 et "qu' il s’engouffre dans tous les espaces non couverts par la vaccination", que le vaccin divise par 12 le pouvoir de contamination de ce variant et évite 95% des formes graves,  le président de la République a annoncé un certain nombre de mesures tendant à renforcer la couverture vaccinale : 

  • La vaccination est rendue obligatoire pour
    • tous les personnels soignants et non-soignants des hôpitaux, des cliniques, des maisons de retraite, des établissements pour personnes en situation de handicap,
    • pour tous les professionnels ou bénévoles qui travaillent au contact des personnes âgées ou fragiles, y compris à domicile.
       
  • Des campagnes de vaccination spécifiques seront déployées dans les établissements scolaires dès la rentrée pour les collégiens, les lycéens et les étudiants.
  • Des rappels de vaccination seront mise en place dès cet automne pour les premières personnes vaccinées (janvier-février), qui pourraient voir prochainement leur taux d’anticorps baisser et leur immunité diminuer. 
     
  • Les contrôles aux frontières seront encore renforcés pour les ressortissants en provenance des pays à risque, avec un isolement contraint pour les voyageurs non-vaccinés. 
     
  • Dès le 21 juillet, le pass sanitaire sera étendu aux lieux de loisirs et de culture.
  • Au-delà de 50 spectateurs, toute personne de plus de 17 ans, devra, pour accéder à un spectacle, un parc d’attraction, un concert ou un festival avoir été vacciné ou présenter un test négatif récent. Le pass sanitaire est disponible sur l’application Tousanticovid. La version papier remise au moment de la vaccination est également valable.
  • Les adolescents de 12 à 17 ans sont invités à se faire vacciner rapidement mais seront exemptés de pass sanitaire jusqu’au 30 septembre. Ils devront toutefois "toujours conserver le port du masque là où ce sera nécessaire". 
  • Le port du masque reste également obligatoire à toute personne dans l'ensemble des établissements recevant du public de la Ville de Lyon.
     
  • A partir du début du mois d’août, le pass sanitaire s’appliquera également dans :
    • Les cafés, les restaurants.
    • Les hôpitaux, les maisons de retraites, les établissements médico-sociaux.
    • Les avions, trains et cars pour les longs trajets.
    • Pour l'heure les centre commerciaux de plus de 20 000 m² (Part-Dieu, Confluence) ne sont pas concernés.

Seuls les personnes vaccinées ou testées négatives pourront accéder à ces lieux, que ce soit en tant que client, usager ou salarié.

Cependant " les salariés des établissements qui reçoivent du public devront avoir reçu leur première dose de vaccination au plus tard le 1er août, sans quoi à compter du 30 août ça sera un test tous les deux jours s’ils veulent continuer à travailler "

  • La vaccination sera reconnue complète en France 7 jours après l’injection de la deuxième dose, et non plus 14. Cependant, dans le reste de l'UE, un délai de deux semaines après la deuxième dose de vaccin reste pour l'heure nécessaire pour être considéré comme complètement vacciné.
     
  • En fonction de l'évolution de la situation, le pass sanitaire pourra être étendu à d’autres activités.
     
  • Dès cet automne, les tests PCR seront rendus payants, sauf prescription médicale, afin d’encourager la vaccination plutôt que la multiplication des tests.
     
  • Si en Martinique et à la Réunion, l'état d'urgence est rétabli, il n'est pas envisagé dans l'Hexagone. Toutefois, des mesures spécifiques pourront être prises par les préfets dans les départements qui dépasseraient un taux d’incidence de 200 et verraient leurs hospitalisations augmenter.


16 juin : annonces du Premier ministre

Le Premier ministre a annoncé la fin de l'obligation du port du masque en extérieur à partir du 17 juin et une levée anticipée du couvre-feu dès le 20 juin.

Le masque reste cependant obligatoire dans l'ensemble des lieux clos recevant du public (bureaux, transports en commun, commerces...) et en extérieur en cas de forte concentration de population (stade, foule, file d'attente...).

En savoir + 


12 juin : annonce du Gouvernement

A compter du 15 juin, la vaccination sera ouverte à tous à partir de 12 ans.


6 mai : annonce du président de la République

A compter du 12 mai, la vaccination est ouverte à l'ensemble des adultes sans restriction dans la mesure où il reste des doses de vaccin disponibles. 


30 avril : annonces du président de la République

  • A compter du 15 juin, la vaccination sera ouverte à l'ensemble des adultes sans restriction.
  • Pour rappel, les  plus de 50 ans pourront être vaccinés dès le 15 mai.
     
  • Pour l'heure (30 avril), la vaccination est ouverte :
    • aux personnes de 55 ans et plus avec ou sans comorbidité.
    • aux personnes exerçant une profession dites prioritaire ou souffrant de comorbidité.
  • Les centres de vaccination n'accueillent pour l'heure que les patients exerçant une profession prioritaire ou souffrant de comorbidité.
  • Les patients n'exerçant pas une profession prioritaire ou sans pathologie particulière peuvent être vaccinés par leur médecin traitant, en pharmacie...

29 avril : annonces du président de la République à la presse régionale

Une levée progressive des restrictions et du confinement en 4 dates clés.

  • 3 mai :
    • Confirmation de la fin des restrictions de déplacements à plus de 10 et 30 km et possibilité des déplacements inter-régionaux.
    • Les attestations seront toujours obligatoires à partir de 19h, le couvre-feu restant inchangé.
    • Les classes de 4e et 3e dans les collèges et l'ensemble des niveaux en lycées accueillent à nouveau les élèves en présentiel en demi-jauge comme prévu.
    • Le télétravail reste la norme.
  • 19 mai :
    • Le couvre-feu passe de 19h à 21h.
    • Les terrasses des bars et restaurants pourront rouvrir, les tables ne devant pas accueillir plus de 6 personnes.
    • Tous les commerces pourront rouvrir en suivant un protocole sanitaire adapté.
    • Les musées, monuments, théâtres et cinémas pourront rouvrir avec des jauges limitées : 800 personnes maximum en intérieur et 1 000 en extérieur.
    • Les établissements sportifs de plein air pourront également rouvrir aux mêmes conditions de jauges (800 personnes en intérieur et 1 000 personnes en extérieur).
    • Les rassemblements de plus de 10 personnes dans l'espace public restent interdits.
    • Le télétravail reste la norme.
    • Ces mesures nationales ne pourront pas s'appliquer dans les départements où la "situation sanitaire départementale [est] dégradée" (taux d'incidence de plus de 400 pour 100 000 habitants). Aujourd'hui 8 départements sont concernés : les Bouches-du-Rhône, l'Oise, Paris, la Seine-et-Marne, l'Essonne, la Seine-Saint-Denis, le Val-de-Marne et le Val-d'Oise.
  • 9 juin :
    • Le couvre-feu passe de 21h à 23h.
    • Les restaurants pourront de nouveau rouvrir leur salle, toujours avec 6 personnes par table maximum.
    • Les salles de sports pourront rouvrir.
    • Les sports de contact seront de nouveau autorisés en plein air.
    • Le télétravail sera assoupli.
    • Un pass sanitaire sera mis en place permettant de prouver que l'on est vacciné ou testé négatif et donnant accès à de grands événements (jusqu'à 5 000 personnes dans les lieux culturels, stades, salons, foires d'exposition).
    • Les touristes seront de nouveau accueillis en France s'ils sont munis du pass sanitaire.
  • 30 juin
    • Levée totale du couvre-feu.
    • Aucune attestation de déplacement ne sera obligatoire quelle que soit l'heure.
    • Les restrictions de jauge pourront être levées dans les établissements recevant du public dans le maintien des gestes barrières.
    • Il sera possible de participer à tout événement de plus de 1 000 personnes en intérieur ou en extérieur à condition d'être muni d'un pass sanitaire.
    • Les discothèques demeureront fermées.

26 avril : déclarations du président de la République (visite à l'école Paul Cézanne de Melun)

  • Les lieux culturels et patrimoniaux (musées, bâtiments remarquables...) pourraient rouvrir mi-mai "avec des jauges limitées et un accès privilégié pour les scolaires".
  • Selon le niveau de circulation du virus, les restaurants et terrasses pourraient rouvrir dès début mai dans certains départements voire mi ou fin mai dans les départements les plus touchés actuellement.
  • Les dernières étapes de lever des restrictions, entre autres une levée totale du couvre-feu, devraient avoir lieu d'abord début juin puis mi ou fin juin.

22 avril : conférence de presse du Premier ministre

Ecoles, collèges, lycées et enseignement supérieur

  • "Tous les élèves des écoles maternelles et élémentaires ainsi que leurs enseignants regagneront leurs classes", dès le lundi 26 avril.
  • 400 000 tests salivaires par semaine devraient être réalisés dans les écoles maternelles et primaires.
  • Les classes continueront d'être fermées au moins 3 jours à partir d’un cas positif. 
  • Le collège rouvre normalement le 3 mai après une semaine en distanciel. Cependant, les élèves de 4e et de 3e feront classe en demi jauge dans les 15 départements où le virus circule le plus activement, dont le Rhône.
  • Au lycée, l'enseignement continuera de s'effectuer en demi jauge à partir du 3 mai après une semaine en distanciel.
  • Les examens, y compris dans l'enseignement supérieur, devraient se dérouler à nouveau en présentiel, après le 2 mai.
  • Des sessions de rattrapage des examens de BTS prévus en mai pourront se dérouler à l'oral en juillet.

Déplacement

  • A compter du 3 mai, les restrictions de circulation seront assouplies et il sera à nouveau possible de se déplacer à plus de 10 km de son domiciles. Les déplacements interrégionaux seront donc de nouveau permis.
  • Une quarantaine de 10 jours, strictement contrôlée, sera obligatoire pour toutes les personnes arrivant de Guyane, du Brésil, d'Argentine, du Chili, d'Afrique du Sud et d'Inde.

Réouverture

  • A compter de la mi-mai, certains lieux de culture et les terrasses pourraient rouvrir. Le calendrier, les jauges, la territorialisation devront être précisés.

Vaccination

  • Le gouvernement ambitionne 2,5 millions de personnes vaccinées par semaine avec un objectif de 20 millions de personnes vaccinées à la mi-mai et 30 millions à la mi-juin.

11 avril : déclarations du ministre de la Santé

  • La vaccination est désormais ouverte à l'ensemble des plus de 55 ans sans comorbidité. 

31 mars : le président de la République a annoncé la fermeture des établissements scolaires et des crèches pour trois semaines.

Ecoles, collèges et lycées

  • Du 6 au 9 avril, les cours des écoliers, collégiens et lycéens seront dispensés à distance, à la maison.
  • Le 12 avril débuteront les vacances de printemps, en même temps pour toutes les zones.
  • La rentrée se fera le 26 avril en primaire.
  • Les collégiens et les lycéens retrouveront physiquement leurs établissements le 3 mai après une autre semaine de cours à distance du 26 au 30 avril.
  • Les enfants de soignants et ceux des autres professionnels mobilisés dans la gestion de la crise sanitaire continueront d'être accueillis.
  • Les enfants en situation de handicap devront pouvoir continuer à être accueillis dans le secteur médico-social.
  • Les parents qui devront garder leurs enfants, et qui ne pourront pas télétravailler, auront droit au chômage partiel.

En savoir + sur le protocole sanitaire dans les écoles

Crèches

Enseignement supérieur

Les universités et les autres établissements d'enseignement supérieur continuent de fonctionner selon les modalités déjà en vigueur.


Mesures d'aide

Pour les salariés, commerçants, les indépendants, les entrepreneurs et les entreprises, tous les dispositifs actuellement en vigueur sont prolongés.
 

Vaccination

  • La vaccination est ouverte aux personnes de plus de 70 ans et aux plus de 55 ans souffrant d'au moins une comorbidité.
  • A partir du 16 avril, la vaccination sera ouverte aux personnes de plus de 60 ans.
  • A partir du 15 mai, la vaccination sera ouverte aux personnes de plus de 50 ans.

Interdiction d'accès aux rives de Saône

"Face à la persistance des attroupements sauvages, le préfet interdit l'accès aux quais de Saône (rive gauche entre le pont Clémenceau et le pont Kitchener) entre 6h et 19h du samedi 3 avril au dimanche 2 mai 2021."

Consommation d'alcool sur la voie publique

  • Par arrêté préfectoral, la vente à emporter d’alcool et la consommation d’alcool sur la voie publique sont interdites de 12 h à 19 h à Lyon, du 1er avril au 2 mai inclus, dans le périmètre délimité par les axes suivants :
    • le pont De Lattre de Tassigny,
    • le quai de Serbie,
    • le quai Sarrail,
    • le quai Augagneur,
    • le quai Claude Bernard,
    • le pont Galliéni,
    • le cours Verdun Récamier,
    • le cours Verdun Gersoul,
    • le pont Kitchner Marchand,
    • le quai Fulchiron,
    • le quai Rolland,
    • le quai de Bondy,
    • le quai Scize, le
    • pont Koenig,
    • le quai saint Vincent,
    • la montée de la Butte,
    • le cours du général Giraud,
    • boulevard de la Croix Rousse,
    • place bellevue,
    • montée du Boulevard,
    • montée de Bonnafous,
    • le cours d’Herbouville.
  • La consommation d’alcool est interdite de 12h à 19h dans les parcs, jardins et autres espaces
    verts aménagés publics de l’ensemble de la Métropole de Lyon.

Autres annonces

  • Les règles aujourd'hui en vigueur dans 19 départements dont le Rhône sont étendues à toute la France.
  • Une attestation dérogatoire est obligatoire pour tous déplacement durant le couvre-feu (19h à 6h).
  • Les déplacements au-delà de 30 km de son domicile sont interdits sauf motifs impérieux.
  • "Les personnes qui souhaiteraient changer de région pour s'isoler pourront le faire durant le week-end de Pâques."
  • Les Français résidant à l'étranger pourront continuer de rentrer en France.
  • Le couvre-feu à 19h est maintenu partout.
  • Certains lieux culturels et les terrasses pourraient ouvrir dès mi-mai.

25 mars : annonce de "mesures de freinage renforcées"

  • Le 25 mars, le ministre de la Santé a annoncé la mise en place d'un nouveau confinement à Lyon. Ce confinement est instauré à compter du vendredi 26 mars et ce pour 4 semaines.
  • Le couvre-feu reste instauré de 19h à 6h du matin.

A lire : Nouvelles mesures de confinement : ce qu'il faut savoir


18 mars : conférence de presse du Premier ministre

  • A compter du samedi 20 mars, le couvre-feu est décalé à 19h, ceci pour tenir comte du passage à l'heure d'été dans la nuit du 27 au 28 mars.
  • 16 nouveaux départements sont confinés. Lyon et sa région ne sont pas concernés.

4 mars : conférence de presse du Premier ministre et du ministre de la Santé

  • A compter du vendredi 5 mars, les grandes centres commerciaux et grandes surfaces commerciales de plus de 10 000 m² sont fermés (contre 20 000 m² précédemment).
  • Certains sites publics très fréquentés pourront être fermés le week-end par décision préfectorale.
  • La vaccination devrait être significativement augmentée dans les 23 départements, dont le Rhône, en surveillance renforcée. 
  • Il est conseillé de limiter les visites et regroupement familiaux de façon identique à celle pratiquée lors des fêtes de fin d'année (6 personnes maximum).
  • Il est conseillé d'éviter de sortir du département pour limiter la diffusion du virus dans les zones où il circule de manière moins active.

25 février : conférence de presse du Premier ministre et du ministre de la Santé

  • Le Rhône, ainsi que 19 autres départements, est placé en surveillance renforcée en raison d'indicateurs plus défavorables que sur le reste du territoire national.
  • En concertation avec les élus, le Préfet pourrait décider de mesures de freinage à mettre en place dès le week-end du 6 mars "si la situation continue de se dégrader".
  • Cela pourrait se traduire éventuellement par un reconfinement le week-end comme déjà décidé à Dunkerque ou Nice.

18 février : conférence de presse du ministre de la Santé

  • A compter du 22 février, toutes les personnes contaminées devront s'isoler durant dix jours au lieu de sept.
  • La distance à respecter entre 2 personnes passe de 1 à 2 mètres
  • A partir du lundi 25 février, la médecine de ville pourra vacciner, sur rendez-vous, les personnes âgées de 50 à 64 ans présentant un facteur de comorbidité. Les patients concernés seront ciblés par leur médecin et/ou recevront un courrier de l’assurance maladie

5 février : Continuité des mesures prises le 29 janvier

  • L'ouverture dominicale des commerces est autorisée les 7 et 14 février par la Préfecture dans l'ensemble du département du Rhône.

29 janvier : Fermeture des centres commerciaux et restriction de déplacement à l'étranger

  • Le décret du 27 janvier (publié le 28/01/2021 au journal officiel) porte la distance physique à respecter à 2 mètres.
  • Toute entrée ou toute sortie du territoire pour les pays hors UE sera interdite sans motif valable.
  • Pour les pays de l'UE, elles seront conditionnées à la réalisation d'un test à l'exception des travailleurs transfrontaliers.
  • Les centres commerciaux et les commerces non-alimentaires d'une surface supérieure à 20 000 m² seront fermés.
    • A Lyon : Part-Dieu et Confluence
    • Dans la Métropole : les galeries marchandes Portes des Alpes, Écully grand ouest, Saint-Genis 2, Ikea Parilly
  • Les jauges seront limitées à 1 personne pour 10 m² dans toutes les grandes surfaces supérieur à 400 m². 
  • Le contrôle du respect du couvre-feu sera renforcé.
  • Le télétravail reste la norme et devra être également renforcé.

14 janvier : Avancée du couvre-feu et renforcement du protocole sanitaire dans les écoles

  • Couvre-feu
    • Le couvre-feu est avancé à 18 h sur l'ensemble du territoire
    • Les dérogations, très limitées, seront les mêmes que celles actuellement applicables pour le couvre-feu à 20 heures.
    • Sauf les exceptions liées aux missions de service public, tous les autres lieux recevant du public, services publics, commerces... seront fermés à 18 h.
       
  • Commerces
    • L'ouverture dominicale des commerces est autorisée les 24 et 31 janvier par la Préfecture dans l'ensemble du département du Rhône.
    • Les six marchés du soir de la Ville de Lyon débuteront à 13h (14h pour le marché Carnot) pour permettre aux Lyonnaises et aux Lyonnais de continuer à s'approvisionner en produits frais et de qualité. Les commerçants n’ayant pas la possibilité d’être présents dès le début auront la souplesse de s’installer plus tard. 
    • Un appel à candidatures va être lancé à destination des traiteurs et restaurateurs pour leur permettre de venir s’installer temporairement sur les 33 marchés de la Ville. Cela représente au total 69 places. Ils pourront ainsi proposer leurs plats à la vente sur place sur les marchés, ou en click & collect.
      En savoir + sur l'organisation des marchés et leur ouverture aux restaurateurs et traiteurs
       
  • Ecoles
    • Les écoles lyonnaises maintiennent les possibilités d'accueil des enfants. Les horaires actuels des accueils périscolaires (garderie du matin, accueils du soir et ateliers du mercredi matin) restent inchangés.
    • Concernant les cantines, la Direction de l'Education de la Ville de Lyon travaille également actuellement aux nouveaux ajustements organisationnels (notamment sur le temps des repas) qui devront être mis en œuvre au plus tard le lundi 25 janvier prochain.
    • Pour éviter le brassage dans les écoles primaires, les repas seront pris classe par classe.
    • Le temps de restauration sera allongé en conséquence.
    • Des solutions de repas à emporter pourront être envisagées.
    • Les activités sportives scolaires et extrascolaires en intérieur sont suspendues jusqu'à nouvel ordre. 
      En savoir + sur l'organisation des écoles de la Ville de Lyon
       
  • Bibliothèques municipales
    • Les bibliothèques et médiathèques de la ville fermeront au plus tard à 17h30. Tous les horaires sur bm.lyon.fr.
  • Vaccination
    • La vaccination élargie à un nouveau public prioritaire à partir du 18 janvier.
    • La vaccination sera ouverte "aux personnes, quel que soit leur âge, présentant une pathologie conduisant à un très haut risque de forme grave de la maladie" à partir de lundi 18 janvier.
    • 700 centres de vaccination devraient être ouverts à compter du 18 janvier. Puis 800 les jours suivants.
    • Un système de prise de rendez-vous pour se faire vacciner va être mis en place par téléphone au 0 800 009 110 et via sante.fr à partir du 14 janvier.
       
  • Transports
    • Il n’y aura pas de fermeture des transports en commun de  18 h à 6 h, notamment pour permettre de répondre aux besoins des dérogations.
      Néanmoins, les TCL adaptent l'offre en fonction du couvre-feu. Ainsi, la fréquence des métros A et D, trams T1, T2 et T3 ainsi que des lignes de bus majeures est allégée entre 19h et 21h. En savoir plus sur tcl.fr
    • Les trains longues distances circulant après 18 h sont maintenus. Les voyageurs ayant une réservation pour un train longue distance après 18 h pourront donc circuler normalement.
       
  • Contrôle aux frontières
    • Tous les voyageurs souhaitant se rendre en France depuis un pays extérieur à l'Union européenne devront présenter un test négatif à la Covid-19 avant de partir.
    • Ils devront également s'engager sur l'honneur à s'isoler pendant sept jours une fois arrivées en France, puis à refaire un deuxième test PCR à l'issue" de cette période.
       

7 janvier : Annonces sur la stratégie vaccinale et maintien du couvre-feu

  • Les mesure mises en places le 15 décembre sont maintenues (couvre-feu). Pour l'heure, à Lyon, il est maintenu à 20h et n'est pas avancé à 18h.
  • L'ensemble des établissements culturels doivent rester fermés au moins jusqu'à début février. Une décision sera prise le 20 janvier.
  • L'ensemble des établissements sportifs restent fermés mise à part strictes exceptions (prescriptions médicales, handicap, sportifs de haut niveau...).
  • Les bars et restaurants demeurent également fermés au moins jusqu'à mi-février.
  • Les remontées mécaniques demeurent fermées.
  • Vaccination
    • Les plus de 75 ans pourront se faire vacciner librement à compter  du 18 janvier
    • Un système de prise de rendez-vous pour se faire vacciner va être mis en place par téléphone au 0 800 009 110 et via sante.fr à partir du 14 janvier.
    • 600 centres de vaccination devraient être ouverts à la fin du mois de janvier.

 

Couvre-feu : mise en place à compter du 15 décembre

Si les déplacements sont désormais libres sur l'ensemble du territoire national la journée (de 6 h à 20 h), ils sont en revanche fortement restreints de 20 h à 6 h au titre du couvre-feu
 

  • Une attestation de déplacement spécifique (disponible sur le site du Gouvernement) est donc obligatoire en cas de déplacement entre 20 h et 6 h. Elle n'est plus nécessaire en journée.
  • Les motifs dérogatoires au couvre-feu sont les mêmes que ceux prévalant durant le confinement :
    • se rendre chez le médecin ou autres raisons médicales (soins ne pouvant être assurés à distance par exemple)
    • se rendre à la pharmacie de garde ou l’hôpital
    • pour raisons professionnelles 
    • déplacements en avion ou train (le billet faisant foi)
    • motif impérieux, assistance aux personnes vulnérables, précaires ou la garde d’enfants
    • se rendre auprès d’un proche dépendant
    • le déplacement des personnes en situation de handicap et leur accompagnant
    • une convocation judiciaire ou administrative
    • participer à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative
    • sortir son animal de compagnie dans un rayon d’un kilomètre.
    • en revanche les activité sportives ou de promenade ne sont pas autorisées de 20 h à 6 h.
       
  • Transports
    • Il n’y aura pas de fermeture des transports en commun de  21 h à 6 h, notamment pour permettre de répondre aux besoins des dérogations.
      Néanmoins, les TCL adaptent l'offre de nuit en fonction du couvre-feu. En savoir plus sur tcl.fr
    • Les trains longues distances circulant après 20 h sont maintenus. Les voyageurs ayant une réservation pour un train longue distance après 20 h pourront donc circuler normalement.
       
  • Fêtes de fin d'année
    • Le couvre-feu ne sera pas appliqué le soir du 24 décembre
    • Il sera en revanche en vigueur lors du réveillon du Nouvel An le 31 décembre
       
  • Contravention
    • Contrevenir aux règles du couvre-feu peut engendrer une amende de 135 euros

 

15 décembre : étape 2 du plan d'allègement du confinement

La levée des mesures de confinement était conditionnée à la baisse significative du nombre quotidien de nouvelles contaminations. Elle ne devait pas dépasser 5 000 par jour et le nombre de personnes en réanimation devait être compris entre 2 500 et 3 000.

Si le nombre de personnes en réanimation correspond bien à ces attentes, le nombre quotidien de nouvelles contaminations est lui bien supérieur (près de 14 000 le 10 décembre).

Dans ce contexte, le Premier ministre a fait les annonces suivantes le 10 décembre :

A compter du 15 décembre : 

  • L'ensemble des lieux culturels doivent rester fermés jusqu'au 7 janvier ainsi que les enceintes sportives.
  • Les lieux de culte restent soumis aux mêmes restrictions que celles actuellement en vigueur (deux sièges entre chaque personne et un rang sur deux occupé).
     
  • Un couvre-feu sera instauré de 20 h à 6 h du matin.
  • Les possibilités de dérogation à ce couvre-feu seront limitées et dûment contrôlées.
  • Les attestations de déplacement ne seront en revanche plus obligatoires la journée (de 6 h à 20 h).
  • En règle générale il est demandé d'éviter au maximum les déplacements même s'ils sont de nouveau autorisés partout en France.
  • Le télétravail doit continuer à être privilégié partout où il est possible.
  • L'isolement des personnes malades n'est pas obligatoire.
     
  • Le couvre-feu sera levé le soir du 24 décembre et les déplacements seront libres.
  • Il est vivement recommandé de ne pas dépasser le nombre de 6 convives adultes le soir du réveillon de Noël.
  • Le couvre-feu sera en revanche de rigueur le 31 décembre, le soir du réveillon du Nouvel An.
     

28 novembre : étape 1 du plan d'allègement du confinement

Le 24 novembre, le président de la République a annoncé un plan de d'allègement du confinement en 3 étapes, soumis à l'évolution de l'épidémie. Le 26 novembre, le Premier ministre a précisé les déclarations d'Emmanuel Macron.

A partir du 28 novembre

  • Les commerces dits non-essentiels pourront rouvrir dans le cadre d'un protocole sanitaire renforcé :
    • jusqu'à 21 h au plus tard
    • à raison de 1 personnes pour 8 m²
      • calculé sur la base de la surface totale du commerce y compris celle occupée par les étals
      • 1 personne dépendante et son accompagnant, un jeune enfant et un parent  ... comptent pour une seule personne
      • le personnel du commerce n'est pas comptabilisé dans le nombre total des personnes autorisées
      • de plus, les commerces de plus de 400 m² devront mettre en place un système de comptage.
  • Les bibliothèques et les archives seront de nouveau accessibles au public avec des horaires adaptés.
  • Les déplacements pour motifs de promenade ou activité physique en extérieur seront désormais permis dans un rayon de 20 km autour du lieu de résidence, et pour trois heures.
  • Les cours de conduite pourront reprendre.
  • Les visites de biens immobiliers seront de nouveau possible.
  • Les activités extra-scolaires de plein air seront autorisées.
  • Les offices religieux pourront être célébrés dans le respect de règles de distanciation physiques strictes.

Cependant :

  • Les attestations dérogatoires de déplacement restent obligatoires.
  • Le télétravail demeure la règle.
  • Les réunions privées, les rassemblements familiaux doivent être limités au maximum.

A partir du 15 décembre

  • Les mesures de confinement pourront être levées si le nombre de nouvelles contaminations ne dépassent pas 5 000 par jour et le nombre de personnes en réanimation est compris entre 2 500 et 3 000.
  • Les attestations ne seront plus obligatoires.
  • Le déplacement entre régions sera libre. Un test PCR de moins de 72 h restera obligatoire pour tout déplacement vers les territoires ultramarins.
  • Les remontées mécaniques resteront à l'arrêt dans les stations de ski.
  • Un couvre-feu sera cependant instauré de 21 h à 6 h du matin sauf les soirs du 24 et 31 décembre (mais les rassemblements sur la voie public resteront interdits ces deux soirs).
  • Les activités extra-scolaires en salle seront autorisées.
  • Les salles de spectacles, cinémas, théâtres pourront rouvrir jusqu'à 21 h dans le respect d'un strict protocole sanitaire. Le billet d'entrée servira de justificatif lors du retour à domicile.

Cependant :

  • Les grands rassemblements demeureront interdits.
  • Les bars, restaurants, discothèques et parcs d'attractions devront rester fermés.

A partir du 20 janvier

  • En fonction de la baisse des contaminations, les bars et restaurants pourront rouvrir.
  • Les lycées seront à nouveau pleinement rouverts.
  • Quinze jours plus tard, 3 février, les université et établissements d'enseignement supérieur pourront également accueillir à nouveau normalement les étudiants.


30 octobre : instauration d'un nouveau confinement

Suite à l'allocution du président de la République le 28 octobre, un nouveau confinement national est instauré.

A la différence de celui mis en place au printemps un certains nombre de secteurs restent ouverts.

La Ville maintient ses services et, quand c'est possible, l'ouverture de ses équipements. Elle poursuit et renforce son accompagnement à toutes et tous et particulièrement aux plus vulnérables.

Ecole et enfance

  • Les crèches et établissements pour les jeunes enfants, écoles, collèges et lycées restent ouverts. Les élèves seront accueillis normalement lors de la rentrée du 2 novembre avec des protocoles sanitaires renforcés.
  • Le masque devient obligatoire pour tous les enfants à partir de 6 ans.
  • Les parents doivent fournir des masques à leurs enfants. Cependant, l'Education nationale a doté de masques les écoles afin qu'elles puissent les distribuer aux élèves qui n'en disposeraient pas.
  • Les restaurants scolaires fonctionnent normalement. 
  • Les activités périscolaires (mais pas extra-scolaires) sont assurées.
  • Lundi 2 novembre les enfants seront accueillis dès 8h30.

Solidarité

Culture

  • L'ensemble des établissements culturels sont pour l'heure fermés
  • Rendez-vous sur culture.lyon.fr pour découvrir comment les lieux culturels maintiennent un lien avec les publics : visite virtuelle, podcast, festival en ligne…
  • Les  bibliothèques municipales proposent également de nombreuses ressources numériques déjà en ligne sur leur site.
  • A partir de la semaine du 16 novembre, un système de "Prêt à emporter" (click & collect) pour les abonnés des bibliothèques municipales sera mis en place. Il sera possible de réserver ses ouvrages en ligne, et de retirer dans un délai de quelques jours ses documents dans une des bibliothèques ouvertes.
  • Les établissements municipaux continuent d'accueillir des artistes en résidence ou des répétitions pour préparer les créations de demain. 

Soirée du 8 décembre et Fête des Lumières

  • Si la Fête des Lumière a dû être annulée les Lyonnaises et le Lyonnais sont appelés à illuminer les fenêtres de Lyon de centaines de milliers de lumignons.
  • Les Lumignons du coeur, cette année au bénéfice des Petits frères des pauvres, sont maintenus. Ces lumignons sont disponibles dans les points d'achats mais aussi en ligne à compter du 23 novembre.
  • Chaque lumignon acheté participera symboliquement à la création collective d’une immense fresque composée de 20 000 lumignons. Elle prendra forme dans la soirée du 8 décembre en direct mais à huis-clos pour éviter tout rassemblement.
  • La colline de Fourvière sera mise en lumière du chevet de la cathédrale Saint-Jean, des immeubles en bord de Saône et du palais de Justice jusqu’au chevet de la Basilique et des jardins.

Equipements sportifs

  • Les équipements sportifs sont fermés au public sauf pour :
    • l'activité des sportifs professionnels et de haut niveau
    • les groupes scolaires et périscolaires et les activités sportives participant à la formation universitaire
    • les activités physiques des personnes munies d'une prescription médicale ou présentant un handicap reconnu par la maison départementale des personnes handicapées
    • les formations continues ou des entraînements obligatoires pour le maintien des compétences professionnelles

Transport

  • Le stationnement demeure payant à l'identique.
  • Le SYTRAL assure la continuité du service public en adaptant l’offre de ses réseaux et services depuis le lundi 2 novembre.
    Sur le réseau TCL, l’offre est maintenue à près de 90%, avec une réduction de l’amplitude de fonctionnement.
    • La fréquence des lignes de métro et de tramway, ainsi que les lignes de bus majeures est allégée à partir de 20h.
    • L'extension du métro à 2h du matin les nuits du vendredi au samedi et du samedi au dimanche est suspendue.
    • Les lignes de tramway circulent en horaires vacances scolaires.
    • Les lignes Junior direct qui desservent l’ensemble des établissements scolaires, sont maintenues.

Commerces

Alimentation et sécurité alimentaire

  • La Ville de Lyon a pris des mesures pour assurer la sécurité alimentaire des Lyonnais, notamment pour maintenir l’approvisionnement en fruits et légumes frais, essentiel aussi bien pour les consommateurs que les producteurs.
  • Des mesures d’étalement des marchés permettant un meilleur respect des gestes barrières ont aussi été prises :
    • Extension des espaces de circulations de tous les marchés lyonnais en utilisant l’espace libéré par les commerçants manufacturés.
    • Barriérage et dispositif d’entrée et de sortie
    • Renfort des équipes grâce à des agents de la Ville volontaires qui
      • aident à la mise en place des marchés
      • sensibilisent les commerçants aux bons gestes ; tels qu' inviter les commerçants à servir eux-mêmes.
  • Un arrêté municipal a été pris, visant à renforcer le respect des règles sanitaires sur les marchés (respect des deux mètres entres commerçants, port du masque obligatoire). Il ouvre la possibilité de suspendre les autorisations d’installation en cas de non-respect de ces règles sanitaires.
  • Pour favoriser le maintient des AMAP, les processus de demande d’occupation temporaire de l’espace public ont été simplifiés.

Autres services publics municipaux

  • Les mairies d'arrondissement restent ouvertes aux horaires habituels sauf durant la pause méridienne.
  • Les mariages sont autorisés dans la limite de 6 personnes.
  • Les marchés alimentaires restent ouverts dans le strict respect des gestes barrières.
  • Les déchèteries fixes, mobiles, fluviale et  de collectes des déchets verts restent ouvertes à l'identique.
  • Les cimetières demeurent accessibles et les cérémonies funéraires autorisées dans la limite de 30 personnes.

Espace public

  • Les parcs et jardins restent ouverts. En cette période de plantations, les équipes de la Direction des Espaces Verts sont à pied d'oeuvre pour préparer la végétalisation massive prévue au printemps et l’entretien des espaces verts.
  • Les déménagements restent autorisés. Un bail ou un acte de vente servent de justificatif pour un déménagement par ses propres moyens. Lors d'un déménagement effectué par une entreprise, cette dernière fournit le justificatif nécessaire.

Si les secteurs restant ouverts sont plus nombreux qu'au printemps - usines, travaux publics, guichets de services publics même si le télétravail est  privilégié "partout où c'est possible" - les restrictions de déplacements restent en revanche les mêmes et une attestation justificative est toujours nécessaire.

Le détail sur les attestations dérogatoires et sur les commerces autorisés sur Nouveau confinement national : le point à Lyon

Autres mesures toujours en vigueur

Port du masque

  • Le port du masque est obligatoire dans l'ensemble de la ville de Lyon.
  • Ne pas porter de masque est passible d'une amende de 135€.
  • Les contrôles sont renforcés dans les établissements recevant du public restant ouverts, les centres commerciaux, les transports en commun… 
  • Le port du masque n'est en revanche pas obligatoire pour les moins de 6 ans ainsi que pour les cyclistes et les joggers.

Dépistage

Ecoles

Protocole sanitaire à l'école et conduite à tenir en cas de suspicion de contamination.


Protection des personnes âgées et vulnérables

  • À la demande de l’ARS, dans l’ensemble des communes du Rhône et de la Métropole de Lyon, les visites en EHPAD seront limitées à 2 par semaine et par résident.
  • Des tests de dépistage préventifs seront obligatoires pour tous les nouveaux personnels des établissements d’EHPAD, comme pour les personnels de retour de congés.
  • Par ailleurs, les maires ont été incités à activer leurs registres communaux du plan canicule, afin de prendre contact quotidiennement avec les personnes les plus fragiles, notamment nos aînés.
Colonne de droite 2

plus que jamais les gestes barrières

L’ensemble de ces mesures ne doit pas faire oublier l’importance du respect de tous les autres gestes barrières au quotidien, notamment le lavage des mains et la distanciation physique dès qu’elle est possible.
Il est donc, plus que jamais, nécessaire de limiter les comportements à risque pour ralentir la propagation de l’épidémie et préserver le bien-vivre ensemble.

Le décret du 27 janvier (publié le 28/01/2021 au journal officiel) porte la distance physique à respecter à 2 mètres.

Liens utiles

Toutes vos questions sur la COVID-19 sur la plateforme téléphonique du Gouvernement 

0800 130 000


Le taux d'incidence (nombre de cas pour 100 000 habitants) à Lyon et en France.

 

Bloc recherche - Actualités