Santé
- Publié le 24 novembre 2020

Mobilisé face au COVID, l’hôpital Pierre Garraud maintient ses projets d’avenir

Vignette

Nadine GEORGEL, Maire du 5e, a visité mercredi 18 novembre l’hôpital Pierre Garraud, spécialisé et situé rue du commandant Charcot dans le 5e, aux côtés d’Alexandre CHEVALIER, adjoint au Maire de Lyon chargé du lien intergénérationnel et de la qualité de vie des aînés.es, de Richard GLEIZAL, adjoint à la Maire du 5e chargé de la Santé, de Bénédicte DRAILLARD, adjointe à la Maire du 5e chargée du lien intergénérationnel et de la qualité de vie des aînés.es, et des équipes des Hospices civils de Lyon, notamment Dominique SOUPART, Directrice du Groupement hospitalier Nord.

Contenu

L’hôpital Pierre Garraud entre adaptation face au Covid, permanence des soins et transformations

L’hôpital Pierre Garraud, établissement gériatrique, se compose de deux secteurs : Soins de suite et réadaption (SSR) et Médecin du Vieillissement (soins de longue durée). Ces deux secteurs connaissent des évolutions fortes.

D’une part, la livraison d’un nouveau pavillon, qui ouvrira en février 2021, permettra la création de 150 nouveaux lits en médecine du vieillissement, en plus des 125 lits déjà disponibles. La durée moyenne d’un long séjour est de cinq ans. Un jardin thérapeutique est également en chantier, pour mieux accompagner les résidents, en partenariat avec le Centre de Formation et de Promotion Horticole de Lyon-Ecully.

D’autre part, les Soins de suite et réadaptation (153 lits) ont été en première ligne face au coronavirus, avec 35 lits « COVID » dans deux unités, et des renforts en personnel, tout en maintenant la permanence des soins, avec une durée moyenne de séjour d’un mois. Cela n’a pas empêché le développement des projets, notamment la mise en place d’un plateau de rééducation spécialisée permettant la prise en charge de patients en groupes (émulation, récupération plus rapide, baisse de la durée du séjour). Un lien plus avec les médecins généralistes du 5e pour permettre des consultations préventives est en projet.

Enfin, une fermeture progressive de l’EHPAD de l’hôpital (45 lits dont 15 sœurs hospitalières qui resteront sur le site) est prévue dans les mois qui viennent. L’avenir du bâtiment est à l’étude.

Des liens forts et à renforcer avec le 5e arrondissement

L’hôpital Pierre Garraud entretient des relations étroites avec son territoire. Cela se manifeste depuis plusieurs années à travers des rencontres intergénérationnelles avec l’école des Gémeaux, la crèche Chantoiseau ou encore le centre social de Champvert.

Un nombre variable de résidents est également originaire du 5e.

Par ailleurs, les équipes de l’hôpital ont été particulièrement sensibles aux nombreux témoignages de solidarité de la part des habitants et commerçants voisins pendant la première vague de Covid (dons, gâteaux pour les soignants, etc.).

Enfin, plusieurs projets sont en cours pour renforcer les liens avec la médecine de ville (dont l’ouverture de consultations préventives de rééducation spécialisée) et avec les élus et habitants de l’arrondissement. L’équipe municipale du 5e arrondissement apportera son vif soutien à ces initiatives.

Bloc recherche - Actualités