Christelle, agente de la propreté

Visuel détail
Vignette
© Malika Mihoubi et Loïc Xavier
Accroche détaillée

Christelle est la seule cantonnière du 5e arrondissement de Lyon ! Elle est heureuse de constater que le métier se féminise et encourage les femmes à venir grossir les rangs. Le travail de Christelle est une réelle contribution au bien commun, tout Lyonnais·e peut la remercier pour son travail !

Contenu
Contenu

Christelle adore son métier et ne s’en cache pas !

Après 18 ans dans le milieu de la coiffure, où elle s’est sentie exploitée et où elle était arrivée à bout de souffle, elle décide de récupérer son indépendance et de changer de secteur d’activité. Au travers d’ami·es et de connaissances, elle a vent des démarches de recrutement lancées par la Ville de Lyon dans le secteur de la Propreté. 

Elle tente alors les concours auprès de la Métropole de Lyon qu’elle réussit. Après quelques temps de formation, elle commence d’abord son nouveau métier à la Confluence, au sein d’équipes constituées. Puis, se rendant compte qu’elle aime travailler seule, elle postule afin de pouvoir gérer son propre secteur et devient alors une agent de propreté dite “à pied”. 

Christelle ne le cache pas, son métier d’agente de propreté de la ville est un métier qui peut sembler difficile et peu attractif, même si elle-même ne le vit pas ainsi. Il faut être capable d’être dehors par tous les temps, qu’il vente, qu’il pleuve ou qu’il neige. Mais c’est pour elle l’occasion de vivre un constant renouvellement, de voir passer les saisons. C’est surtout un parfait moyen de pouvoir évoluer en toute autonomie dans un cadre qu’elle affectionne particulièrement, car son périmètre c’est le Vieux-Lyon ! Elle profite de ses rues pavées et de la beauté de l’architecture de la ville. 

Christelle a redécouvert une liberté à laquelle elle est désormais très attachée. Elle exerce une activité qui lui permet d’être en contact direct avec les riverain·es et de ne jamais s’ennuyer. Fière de son métier, elle l’évoque en toute simplicité. Elle se sent utile et a à cœur de contribuer à rendre la ville plus belle en lui refaisant une “beauté” tous les jours. Alors oui, il faut se lever tôt et parfois faire face à l’étrangeté de certains comportements. Mais cela ne lui enlève en rien l’envie de poursuivre sa route. 

Surtout, Christelle est la seule cantonnière du 5e arrondissement de Lyon ! Elle est heureuse de constater que le métier se féminise et encourage les femmes à venir grossir les rangs. Le travail de Christelle est une réelle contribution au bien commun, tout Lyonnais·e peut la remercier pour son travail !

Interview réalisée par Mathilde Pernot, Maïeut