Patricia, Aide-Soignante en Gériatrie

Visuel détail
Vignette
© Juliette Treillet
Accroche détaillée

Patricia est fière de son parcours et de sa reconversion, surtout elle est fière d’avoir eu le courage de “tout recommencer” alors que cela pouvait sembler impossible. En se faisant confiance, elle a justement rouvert tous les champs des possibles !

Contenu
Contenu

Patricia n’a pas toujours été aide-soignante, elle a arrêté ses études avant le bacchalauréat et exercé divers emplois en tant que femme de ménage ou encore concierge avant de trouver sa voie. 

C’est vers l’âge de 39 ans, au travers d’un événement important dans sa vie personnelle, qu’elle est poussée à remettre en question sa vie professionnelle. Afin de garder son indépendance et s’assumer, elle décide de prendre son courage à deux mains et emprunte un chemin qui lui est alors complètement inconnu. C’est en regardant un reportage à la télévision qu’elle repère le travail d’aide soignante comme étant un métier qui pourrait lui plaire. Elle décide de passer les concours, qu’elle réussit, et obtient le financement de sa formation via le FONGECIF. 

C’est alors que démarre vraiment sa nouvelle vie ! Avant d’occuper son poste actuel, Patricia a travaillé également dans d’autres services spécialisés, mais elle a fini par revenir à la gériatrie qui reste son domaine de prédilection. Elle occupe donc son poste au sein de  l'Hôpital Pierre Garraud dans une unité de soins de longue durée. 

Patricia aime aider les autres, elle considère que pour exercer son métier il faut être prête à être pleinement là pour l’autre. Savoir porter secours, et surtout réussir à renvoyer beaucoup de bienveillance auprès de ceux et celles qui en ont besoin. Elle a beaucoup de tendresse pour ses “petits vieux” comme elle aime à désigner les personnes qu’elle accompagne au quotidien. Il n’est parfois pas facile de faire face à la fin de vie, mais sa joie de vivre et sa détermination la font avancer tous les jours.

Patricia est fière de son parcours et de sa reconversion, surtout elle est fière d’avoir eu le courage de “tout recommencer” alors que cela pouvait sembler impossible.  En se faisant confiance, elle a justement rouvert tous les champs des possibles !

Interview réalisée par Mathilde Pernot, Maïeut